La résidence de retraite “Notre Dame de la Paix” fondée en 1923 par une congrégation religieuse, est depuis 1936 la propriété de la même famille.

 

Notre Dame de la Paix  accueille des résidents valides, semi-valides ou dépendants, de plus de 60 ans.

Un nouveau bâtiment, construit en 2009, accueille 118 résidents en petites unités de 14 personnes.

La résidence

L’établissement est situé sur une propriété de 8 300 m² avec différents espaces verdoyants, au calme bien qu’à proximité du centre-ville. Son accès est très facile, desservi par les lignes de bus 1- 31, et une station de taxi proche.

Un parking privatif est à disposition des visiteurs. Le quartier de Brunet est dynamique, de nombreux commerçants y sont installés : boulanger pâtissier, libraire, fleuriste, coiffeur, pressing, cordonnier…

Notre Dame de la Paix bénéficie d’un environnement médical particulièrement privilégié.

//www.residence-retraite-ndp.com/wp-content/uploads/2016/11/presentation_img_1.png
  • A un kilomètre du centre hospitalier de Toulon - La Seyne "Sainte Musse".
  • A moins de deux kilomètres de trois cliniques pluridisciplinaires et plusieurs médecins, chirurgiens-dentistes, pharmaciens, kinésithérapeutes.

Description générale
de l'établissement

Les résidents sont accueillis dans un bâtiment accessible aux personnes à mobilité réduite. Il comprend des chambres particulières climatisées, quelques chambres à deux lits pour les couples, trois salles de restauration, un salon de thé et autres lieux de vie.

//www.residence-retraite-ndp.com/wp-content/uploads/2016/11/presentation_img_2.png

Toutes les chambres sont meublées, mais il est possible d’apporter des petits meubles et objets personnels avec l’accord de la Direction. Les chambres sont équipées de prises de téléphone avec accès direct sur l’extérieur, de postes de télévision, de sanitaires : douches à l’italienne, lavabo et WC.

Des lieux de vie aux étages (petits salons, larges terrasses couvertes, salles de restauration…) permettent aux résidents qui le souhaitent d’avoir une vue sur la vie extérieure.

     Un office religieux est célébré dans notre chapelle tous les samedis.

  • La Direction est assurée par Mme F. KURTZEMANN et M. Bruno KURTZEMANN.
  • L’accueil et l'équipe administrative sont présents du lundi au samedi, de 09h00 à 12h00 et de 14h30 à 18h30. Une permanence téléphonique est assurée par l'équipe soignante.
//www.residence-retraite-ndp.com/wp-content/uploads/2016/11/presentation_img_1.png

Les soins et la dépendance

Les soins, la surveillance et l’aide aux personnes dépendantes sont assurés, de jour comme de nuit, dans le respect du maintien de l’autonomie pour les actes essentiels de la vie, par une équipe médicale et soignante attachée à l’établissement.

Médécin coordonnateur, Infirmière référente, Infirmières, Aides-soignantes de jour, Aides-soignantes de nuit, Psychologue, Ergotherapeute.

Et complétée par des Intervenants Liberaux :

Médecins Spécialistes, Médecins Généralistes, Kinésitherapeutes, Orthophoniste, Pédicure.

Les Résidents ont le libre choix de leur Praticien

Améliorer la bientraitance
Lutter contre la maltraitance

La maltraitance est un risque que nous prenons en compte chaque jour. Nous souhaitons améliorer la bientraitance de nos aînés. Le personnel est inscrit dans un plan de formation de sessions de sensibilisation à la maltraitance. Notre planning du personnel soignant assure sa présence tout au long de la journée et de la nuit. Nous organisons des réunions dans le but d’améliorer la bientraitance. Les profils de poste sont adaptés à la dépendance de nos résidents.

Les visites le soir sont admises avec l’accord de la Direction, afin de favoriser les liens entre familles et résidents. A l’admission, nous recueillons le consentement de la personne avec notre psychologue en charge de l’intégration à Notre Dame de la Paix. Nous développons l’animation et l’ouverture de l’établissement sur l’extérieur en renforçant le lien avec les familles et notre tissu social.

//www.residence-retraite-ndp.com/wp-content/uploads/2016/11/presentation_img_4.jpg

Des thérapies spécifiquement étudiées :
les approches non médicamenteuses

Le choix des thérapies non médicamenteuses utilisées s’adapte au projet de soins qui est propre à chaque maison de retraite, et à chaque malade.

Toutes ces approches dites "non médicamenteuses" ont pour objectif de maintenir le plus longtemps possible l’autonomie des résidents, en favorisant leur bien-être et en développant leurs potentialités, tout en consolidant leurs acquis.

D'une manière générale, les équipes doivent sans cesse favoriser et encourager un travail sur la notion de plaisir et sur la recherche permanente d’amélioration et d’innovation pour offrir une prise en charge de qualité.

Notre histoire

Notre Dame de la Paix est la propriété de notre famille depuis 1936.
Auparavant, au 19ème siècle, une congrégation religieuse accueillait déjà des personnes âgées, d’où le nom “Notre Dame de la Paix” conservé. Au début du 20ème siècle, un riche industriel en a fait sa résidence d'été. Ce sont ses héritiers (une religieuse et un prêtre) qui nous l'ont cédée.

C'était alors une pension de famille (le terme de maison de retraite n'existait pas) qui recevait des étudiants de l'école de médecine navale et des retraités essentiellement de la marine et en particulier des amiraux. Ce quartier était nommé “quartier des amiraux” qui occupaient les belles villas avoisinantes.

Durant la guerre 39-45, cette pension de famille a du céder sa place à la Trésorerie Générale qui y a installé ses bureaux et construit les plus sûrs abris de la ville pour protéger des bombardements le trésor et aussi les habitants du quartier. Ce n'est qu'au lendemain de ces évènements que la pension de famille a essayé avec difficultés de reprendre son activité.

Dans le domaine de la santé, tout était à réorganiser. C'est alors qu'un neuropsychiatre fort connu,le Docteur Laurès, nous a demandé de recevoir quelques patients qu'il allait voir fréquemment dans la région varoise.

//www.residence-retraite-ndp.com/wp-content/uploads/2016/11/5Brunet-maison-de-retraite-EM.jpg
//www.residence-retraite-ndp.com/wp-content/uploads/2016/11/presentation_img_6.jpg

Ce fut la naissance de notre clinique neuropsychiatrique avec 4 lits dans un bâtiment annexe à la pension de famille. Très vite nous avons aménagé nos locaux aussi bien la maison de retraite que la clinique neuropsychiatrique pour atteindre un effectif de 45 lits en clinique et 60 lits en maison de retraite.

Dans les années 60-70, une nouvelle loi imposait aux cliniques neuropsychiatriques de s'installer hors des villes. C'est alors que nous sommes devenus clinique médicale de gériatrie. Des travaux permanents d'amélioration des locaux nous ont amenés à une clinique médicale plus particulièrement orientée vers des pathologies cardiaques, pneumologiques, gastroentérologiques, tout en développant la maison de retraite qui passait à 80 lits.

En 2000, nous avons transféré notre activité clinique à une clinique pluridisciplinaire de la ville. C'est alors que nous avons pris une grande décision : démolir les anciens bâtiments et reconstruire notre résidence de retraite dont l'ouverture a eu lieu en 2009 et a bénéficié d'une extension.

Aujourd'hui, la capacité est de 118 résidents dont une unité de vie spécifique Alzheimer de 28 résidents, un accueil de jour thérapeutique de 6 personnes et un pôle d'activités et de soins adaptés de 14 personnes.

Nous souhaitons poursuivre l'amélioration continue de l'établissement et garder l’esprit de famille qui nous a été transmis pour apporter bien-être et joie de vivre à nos résidents.

F. KURTZEMANN